Passer au contenu principal

Une équipe pancanadienne d’experts au service des entreprises de TDDC

Technologies du développement durable Canda est une fondation créée par le gouvernement du Canada en 2001 pour investir dans des technologies propres qui visent à résoudre des problèmes liés aux changements climatiques, à la pureté de l’air et à la propreté de l’eau et des sols. C’est l’organisme qui injecte le plus d’argent dans les entreprises éco-innovantes au Canada.

Notre équipe bénéficie de l’orientation stratégique que lui fournit un conseil d’administration formé de 15 membres qui sont issus du secteur privé et du secteur sans but lucratif de tout le pays et qui représentent un vaste éventail d’expérience et de connaissances spécialisées.

TDDC est fière de son équipe talentueuse, curieuse, dévouée et passionnée, qui est composée de 50 membres répartis dans ses différents bureaux au Canada, notamment à Ottawa, Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver. En tirant parti de nos connaissances spécialisées et des étroits liens de collaboration que nous entretenons avec nos partenaires, nos collègues et les experts que nous consultons, nous sommes bien placés pour fournir aux entreprises le soutien dont elles ont besoin, au moment crucial.

Notre équipe de direction

L’équipe de direction de TDDC est un groupe de personnes issues du secteur tant public que privé, aux profils très diversifiés, mais animées d’une passion commune pour les technologies propres et l’innovation au Canada, et qui, soyons francs, adorent passer à l’action!

Leah Lawrence, President and CEO

Leah Lawrence

Présidente-directrice générale

Leah Lawrence, présidente-directrice générale de Technologies de développement durable Canada (TDDC), fait depuis longtemps la promotion de l’entrepreneuriat, de l’innovation et de l’environnement. Depuis qu’elle a pris la tête de TDDC en 2015, elle a transformé l’organisation pour qu’elle devienne la plus grande bailleuse de fonds des petites et moyennes entreprises de technologies pour le climat au Canada et l’acteur le plus important pour aider les entreprises en démarrage dans toutes les régions du pays à devenir des entreprises concurrentielles à l’échelle mondiale, afin d’offrir une prospérité économique et environnementale aux Canadiens.

En s’appuyant sur ses années d’expérience en tant qu’entrepreneure, Leah ne perd jamais de vue les résultats, ce qui fait d’elle une championne infatigable des entreprises canadiennes de technologies pour le climat. Grâce à sa reconnaissance de l’importance de la propriété intellectuelle comme partie intégrante du succès des jeunes entreprises, Leah a joué un rôle déterminant dans la formation du Collectif d’actifs en innovation, le premier collectif de brevets au Canada, où elle est actuellement vice-présidente du conseil d’administration. Elle a récemment corédigé le rapport Climate Change Impacts on Canadian National Security, publié par le Centre for International Governance and Innovation dans le cadre d’un projet plus vaste visant à réinventer la stratégie de sécurité nationale du Canada.

Bien que Leah habite actuellement à Ottawa, ses racines se trouvent dans l’ouest du Canada, où elle a joué un rôle actif dans la communauté des affaires de l’Alberta. Leah est une ancienne membre de la Chambre de commerce de Calgary et une ancienne membre du conseil et présidente de l’Association of Professional Engineers and Geoscientists of Alberta (APEGA), qui lui a décerné le prix Centennial Leadership Award, la plus haute distinction de l’APEGA pour un membre ayant accompli des réalisations exemplaires au cours de sa carrière. C’est une membre active du International Women’s Forum, où elle a présidé la section d’Ottawa du Forum canadien de 2017 à 2021, et elle a été nommée comme l’une des 100 femmes d’affaires les plus influentes du WXN en 2019.

Leah est titulaire d’un baccalauréat en sciences appliquées de l’Université de Regina et d’une maîtrise en économie de l’Université de Calgary. Elle est membre de l’Académie canadienne du génie et d’Ingénieurs Canada. Elle est également diplômée du programme de perfectionnement des administrateurs de sociétés de l’Institut Rotman et elle détient le titre IAS.A.

Christine Charbonneau, Vice President Corporate Services

Christine Charbonneau

Vice-présidente, Services aux entreprises

Christine Charbonneau s’est jointe à TDDC en 2018 en qualité de vice-présidente, Services aux entreprises. En s’appuyant sur ses 20 années d’expérience en gestion financière d’entreprise, gestion du risque et du rendement et systèmes d’information, elle assure le leadership et définit la démarche stratégique de TDDC en vue d’une mise en œuvre en douceur du programme de gestion du rendement et son amélioration constante.

Christine supervise les contrats de TDDC avec les partenaires du portefeuille une fois que ceuxci ont été sélectionnés pour un investissement, y compris les activités connexes de surveillance et de suivi des projets. Elle exerce aussi son leadership dans des fonctions de gestion des ressources humaines, des finances et de l’information.

Avant de se joindre à TDDC, Christine a occupé le poste de contrôleure de la société à la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Au début de sa carrière, elle a occupé des postes de cadre supérieur en finances à la Fondation canadienne pour l’innovation. Elle a siégé au conseil d’administration des Rideauwood Addiction and Family Services. Actuellement, elle siège au conseil et au comité des placements de la société Éditions Sciences Canada.

Christine a obtenu un baccalauréat en commerce à l’Université d’Ottawa. Elle détient également le titre de comptable professionnel agréé, comptable agréé.

Zoë Kolbuc, Vice President Partnerships & Ecosystem

Zoë Kolbuc

Vice-présidente, Partenariats et écosystème

Poussée par son amour de l’innovation et de la collaboration, Zoë Kolbuc cherche sans relâche à rassembler les gens pour changer le monde.

En sa qualité de vice-présidente, Partenariats et écosystème de TDDC, elle peut compter, depuis son bureau à Calgary, sur une équipe talentueuse répartie un peu partout au Canada pour établir et entretenir des partenariats stratégiques et veiller à ce que les événements importants à porter au crédit de TDDC soient dans tous les esprits au sein des communautés et des entreprises technologiques canadiennes.

Zoë est reconnue comme un chef de file dans son domaine et, en 2015, la revue Oil & Gas l’a classée parmi les femmes d’élite « intelligentes, créatives et douées en affaires » du secteur albertain de l’énergie. Elle est fière de donner bénévolement de son temps à l’école de ses enfants et pour diverses causes communautaires. Avant de se joindre à TDDC, Zoë a occupé des postes de direction dans une entreprise mondiale du secteur de l’énergie et au sein du gouvernement de l’Alberta.

Dans ses activités à TDDC, elle s’appuie sur sa vaste expérience et son aptitude à établir des partenariats et à rassembler les gens pour accomplir de grandes choses.

Ziyad Rahme, Vice President Investments

Ziyad Rahme

Vice-président, Investissements

En sa qualité de vice-président des investissements, Ziyad Rahme dirige la stratégie et l’approche de TDDC en matière d’investissements, veillant à ce que l’organisation repère et finance les entreprises de technologies propres innovantes qui ont le potentiel de générer d’importantes retombées environnementales et économiques pour le Canada. Il supervise également le fonctionnement quotidien du processus d’investissement du Fonds de technologies du DD, de la réception des demandes de financement à leur évaluation, à leur sélection et à la recommandation des investissements au Comité d’examen des projets et au conseil d’administration de TDDC.

Lorsqu’il était vice-président des partenariats à TDDC, Ziyad a chapeauté les relations entre TDDC et ses principales parties prenantes, mettant l’accent sur la recherche de solutions pour soutenir efficacement les entreprises du portefeuille de TDDC, et veillant à ce que ces entreprises se développent et contribuent à donner au Canada un avantage concurrentiel sur le marché mondial des technologies propres.

Avant de rejoindre TDDC, il a travaillé 18 ans chez Iogen Corporation, une importante entreprise de développement de biocarburants avancés à faible teneur en carbone. Il y a occupé différents postes, avec des responsabilités croissantes.

Ziyad est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires, d’une maîtrise en génie de l’environnement et d’un baccalauréat en génie chimique.

VP, Amber Batool headshot

Amber Batool

Vice-présidente et chef d’état-major

En sa qualité de vice-présidente et chef d’état-major, Amber Batool dirige les projets stratégiques de TDDC rattachés à la propriété intellectuelle, à l’innovation et à la gouvernance. En plus d’être chef d’état-major, elle dirige l’initiative stratégique de TDDC sur la propriété intellectuelle pour que nous puissions continuer de soutenir un nombre grandissant d’entreprises de technologies propres et d’innovation climatique dans l’élaboration de stratégies solides en matière de propriété intellectuelle. Elle est aussi la principale responsable de la structure de gouvernance de TDDC.

En 2018, Amber Batool s’est jointe à notre équipe après avoir occupé le poste de vice-présidente des relations avec les gouvernements et les partenaires à North West Refining (NWR). Auparavant, elle avait passé plus de dix ans à Londres, au service du gouvernement britannique. Elle y avait assumé les fonctions de chef de cabinet des ministres d’État et de rédactrice de discours pour de multiples ministres du Trésor (notamment pendant la crise financière). Elle a aussi fait partie du Groupe stratégique (Strategy Unit) du premier ministre et, pendant son passage au Cabinet, elle a soutenu le « 10 Downing Street » en préparant le premier ministre pour la période de questions. Elle détient un diplôme de premier cycle et un autre de deuxième cycle en droit.

Aidez-nous à changer le monde

En tant que membre de l’équipe TDDC, vous ferez partie d’une organisation souple et trépidante possédant un portefeuille de calibre mondial d’entreprises financées. Vous aurez la possibilité de travailler avec des entreprises de technologies propres dynamiques, ainsi qu’avec d’autres publiques provinciales et fédérales, des universitaires et des leaders d’opinion.

TDDC vous propose:

  • un régime de rémunération totale concurrentiel;
  • des régimes très intéressants d’assurance maladie, d’assurance dentaire et d’assurance-vie, et un régime enregistré d’épargne-retraite collectif;
  • des possibilités de perfectionnement et d’épanouissement professionnels;
  • des méthodes de travail flexibles.
Explorez les offres d’emploi à TDDC.

Conseil d’administration et comités

La gouvernance des activités de TDDC est exercée par un conseil d’administration constitué de membres indépendants qui sont issus du secteur privé et du secteur sans but lucratif de tout le pays et qui représentent un éventail varié d’expérience et de connaissances spécialisées. La surveillance exercée par le conseil d’administration porte notamment sur les responsabilités à l’égard de la gestion des questions financières, des orientations stratégiques et des activités de TDDC.

Le conseil d’administration est soutenu par les comités clés suivants : le Comité d’audit, le Comité des ressources humaines, le Comité de la gouvernance et des candidatures, et le Comité d’examen des projets. Les titulaires des postes de président du conseil d’administration et de président-directeur général siègent à ces comités à titre de membres d’office sans droit de vote.

Annette Verschuren

Présidente et chef de la direction, NRStor Inc

Comité(s) du Conseil: La présidente du conseil d’administration siège aux comités du conseil à titre de membre d’office sans droit de vote.

Lieu: Toronto (Ontario)

Membre du conseil depuis: 2019

Annette Verschuren est présidente et chef de la direction de NRStor Inc, société de développement et de gestion de projets de stockage énergétique.

Avant d’occuper ces fonctions, Mme Verschuren a assumé la présidence de Home Depot Canada. Sous sa direction, le nombre de succursales canadiennes de l’entreprise est passé de 19 à 179 de 1996 à 2011, et les recettes, de 600 millions à six milliards de dollars.

Mme Verschuren siège au conseil d’administration de Liberty Mutual, de Canadian Naturel Resources Limited (CNRL), d’Air Canada et de Saputo, ainsi qu’à celui de la Fondation du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH). Elle préside également le conseil d’administration de MaRS Discovery District et TDDC et est chancelière de l’Université Cape Breton.

Mme Verschuren est l’auteure du livre Bet On Me, qui porte sur l’art de réussir en affaires et dans la vie. Elle prêche en faveur du bénévolat et a été décorée de l’Ordre du Canada pour ses contributions dans les domaines de la vente au détail et de la responsabilité sociale des entreprises. Elle a été intronisée au Temple de la renommée de l’entreprise canadienne en 2019.

Judith Athaide

Présidente-directrice générale, Cogent Group

Comité(s) du Conseil: Audit & Ressources humaines

Lieu: Calgary (Alberta)

Membre du conseil depuis: 2018

Administratrice de sociétés et entrepreneure accomplie, Judith Athaide est ingénieure professionnelle (P.Eng.) et administratrice certifiée (IAS.A). Elle apporte aux discussions de conseil 30 ans d’expérience en gouvernance exécutive et de sociétés.

Tenante de l’apprentissage permanent et de l’amélioration continue, elle détient un baccalauréat en commerce (avec distinction), une maîtrise en administration des affaires en finance et un baccalauréat ès sciences en génie mécanique. Elle a reçu le titre IAS.A de l’Institut des administrateurs de sociétés. Elle est également titulaire d’un certificat en gouvernance nucléaire de la Goizueta School of Business de l’Université Emory et d’un certificat en intelligence artificielle de la MIT Sloan School of Business. Elle a été professeure associée dans plusieurs universités canadiennes, et est instructrice dans le cadre du PAP de l’IAS et examinatrice aux examens de conseils d’administration simulés de l’IAS.

Mme Athaide siège actuellement au conseil d’administration du Computer Modelling Group, de la Banque HSBC Canada, d’Énergie NB (où elle est responsable de la gestion des risques de la société), de PHX Energy Services (où elle préside le comité de nomination et de gouvernance), de TriSummit Utilities (où elle préside le comité santé, sécurité et environnement) et de Technologies du développement durable Canada.

Mme Athaide est née au Pakistan et a vécu au Bangladesh, en Inde, aux États-Unis et au Canada. Cette expérience internationale lui a permis de mieux comprendre et apprécier la diversité de pensée et d’expérience. Elle est une conférencière très recherchée dans les domaines de la diversité et de l’inclusion, ainsi que de la gouvernance.

Geoff Cape

Chef de la direction, Evergreen

Comité(s) du conseil: Gouvernance et candidatures (président)

Lieu: Toronto (Ontario)

Membre du conseil depuis: 2015

Fondateur d’Evergreen, Geoff Cape en est le chef de la direction depuis 1990. Evergreen compte maintenant plus de 150 employés, des bureaux à Toronto et à Vancouver, et une foule de programmes axés sur l’action et les villes durables. En mettant l’accent sur la stratégie, l’établissement de campagnes et la collaboration intersectorielle, M. Cape prise l’esprit d’équipe, les idées novatrices et la résolution de problèmes complexes portant sur la durabilité et la revitalisation des paysages urbains.

Au Canada, Evergreen a facilité plus de 7 100 projets d’action. Le plus important est Evergreen Brick Works – une collection unique de 16 immeubles aménagés sur un campus de 17 hectares comportant des salles d’exposition, des programmes communautaires, des salles de conférence, des salles de démonstration et un magnifique parc. Parmi les projets plus récents, on compte ceux à Hamilton, des projets de logements en allée (laneway housing) et une stratégie pour aider à revitaliser les ravins de Toronto.

M. Cape est membre fondateur du World Entrepreneurship Forum; il participe régulièrement au Forum économique mondial à Davos et est membre du Comité de sélection des WEF Technology Pioneers Awards.

Il est également président fondateur du Sustainability Network. Il a figuré au palmarès « Canada’s Top 40 under 40 »; il est un Ashoka Fellow, a remporté le Prix Peter F. Drucker, et a reçu une Médaille du jubilé d’or du Gouverneur général. En 2007, la Fondation Schwab l’a nommé Entrepreneur social canadien de l’année. En 2010, Sustainable Buildings Canada lui a décerné son Lifetime Achievement Award, en reconnaissance de l’ensemble de sa carrière remarquable.

M. Cape habite Toronto avec son épouse, Valerie, et ses trois fils, Toma, Ben et Sebastien. Il enfourche son vélo tous les jours pour aller travailler, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige.

Leo de Bever

Président du conseil d’administration, Nauticol Energy

Comité(s) du conseil: Examen des projets; Ressources humaines

Lieu: Calgary (Alberta)

Membre du conseil depuis: 2019

Leo de Bever a été le premier président-directeur général de l’Alberta Investment Management Corporation (AIMCo), un des plus grands gestionnaires de placements institutionnels du Canada, de 2008 jusqu’à ce qu’il prenne sa retraite en 2014. Il a commencé sa carrière à la Banque du Canada, à Ottawa, en 1975, et a travaillé dans des institutions financières au Canada, aux États-Unis, au Japon et en Australie, y compris auprès du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario, où il a occupé le poste de premier vice-président pendant dix ans. Il a été conseiller auprès du Régime de retraite norvégien et du fonds de pension néerlandais APG. Il est associé principal de l’Institut C.D. Howe. M. de Bever a grandi aux Pays-Bas. Il est titulaire d’un B.A. en économie de l’Université de l’Oregon et d’un Ph. D. en économie de l’Université du Wisconsin. Il travaille actuellement à la commercialisation de nouvelles technologies auprès d’un certain nombre de petites entreprises, notamment à titre de président du conseil de Nauticol Energy.

Jill Earthy

Directrice générale, Women’s Enterprise Centre BC

Comité(s) du conseil: Audit; Ressources humaines; Examen des projets

Lieu: Vancouver (Colombie-Britannique)

Membre du conseil depuis: 2019

Jill Earthy est la directrice générale du Women’s Enterprise Centre, un organisme sans but lucratif qui vient en aide aux entrepreneures de la Colombie-Britannique en leur offrant des prêts, de la formation, du mentorat et des services-conseils. Mme Earthy a assumé divers postes de direction auprès de Female Funders, de FrontFundr, de Futurpreneur et du Forum for Women Entrepreneurs (FWE), organisations qui ont toutes pour but de soutenir les entrepreneurs et de donner des moyens d’agir à un ensemble plus diversifié d’investisseurs. Elle est actuellement membre du conseil d’administration national de Technologies du développement durable Canada (TDDC), des Women’s Enterprise Organizations of Canada (WEOC) et du FWE. Mme Earthy copréside la conférence We for She et s’investit activement comme mentor, conseillère et donatrice communautaire. Ses réalisations ont été abondamment saluées, notamment par la revue Business in Vancouver, qui l’a reconnue comme une femme d’affaires influente, et par WXN, qui la considérait comme l’une des 100 femmes les plus puissantes du Canada en 2019.

 

Sarah Kavanagh

Vice-présidente du conseil d’administration, TDDC; Administratrice de sociétés

Comité(s) du conseil: Audit (présidente)

Lieu: Toronto (Ontario)

Membre du conseil depuis: 2013

Sarah Kavanagh est membre des conseils d’administration de Bausch Health Companies et de Hudbay Minerals, et fidéicommissaire de WPT Industrial Real Estate Investment Trust, trois sociétés cotées en bourse. Elle est aussi membre du conseil d’administration d’American Stock Transfer (AST), une société nord-américaine privée à l’avant-garde des services aux actionnaires. Auparavant, elle était commissaire à la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

Jusqu’en 2010, elle avait occupé le poste de vice-présidente des Services bancaires de gestion des placements à Scotia Capitaux et, auparavant, elle avait été chef de l’équipe des Marchés des capitaux boursiers et chef des Services bancaires de gestion des placements à Scotia Capitaux. Outre son travail en gestion des placements, elle avait occupé des postes de haut niveau en finance dans différentes sociétés canadiennes dont deux entreprises nationales de vente au détail et une grosse entreprise de communications intégrées.

En 2015, Sarah Kavanagh a été nommée au palmarès des 100 femmes les plus influentes de WXN. Trois ans plus tôt, en 2012, elle avait été nommée dans la cohorte de Diversité 50 qui saluait les candidats qualifiés représentant la diversité et prêts à intégrer des conseils d’administration. Elle participe aussi activement à l’organisation Women in Capital Market dont elle a reçu, en 2008, le prix du leadership.

Ancienne présidente du conseil d’administration de la Bishop Strachan School, Sarah Kavanagh a une maîtrise en gestion des affaires de la faculté des affaires de l’université Harvard et un baccalauréat en économie du collège Williams. Elle a une double nationalité, canadienne et américaine.

Brenda Kenny

Présidente du conseil d’administration, Alberta Innovates

Comité(s) du conseil: Président, Comité des ressources humaines

Lieu: Calgary (Alberta)

Membre du conseil depuis: 2019

Brenda Kenny possède une vaste expérience dans les domaines de la réglementation énergétique et environnementale, de l’innovation, des politiques et de la durabilité. Elle est actuellement présidente du conseil d’administration d’Alberta Innovates et membre du conseil d’administration de Technologies de développement durable Canada (TDDC), de la Canada West Foundation et de Nature Canada.

Brenda a siégé à des groupes d’experts ministériels fédéraux et provinciaux abordant les principaux défis en matière de réglementation, de droits autochtones et d’énergie. Elle a déjà siégé au conseil des gouverneurs de l’Université de Calgary et aux conseils d’Emissions Reduction Alberta, de la chambre de commerce de Calgary et d’Alberta WaterSMART.

Brenda est l’ancienne présidente et directrice générale de l’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA) où elle a travaillé avec des partenaires de l’industrie et des intervenants clés pour faire progresser la sécurité des pipelines, l’excellence de l’exploitation et une politique judicieuse. Les résultats comprenaient une amélioration significative des performances et des meilleures pratiques, l’engagement des parties prenantes et la collaboration intersectorielle. Avant de se joindre à CEPA, elle a travaillé pendant plusieurs années à l’Office national de l’énergie, où elle a assuré le leadership exécutif des politiques, des examens réglementaires, des systèmes de sécurité et des finances.

Brenda est membre de l’Académie canadienne du génie et agente de l’Institut des administrateurs de sociétés. Elle siège au comité consultatif de l’Institut pour la science, la société et la politique (ISSP) de l’Université d’Ottawa. Elle détient un baccalauréat en sciences appliquées (métallurgie) de l’Université Queens, une maîtrise en génie mécanique de l’Université de Waterloo et un doctorat en ressources et environnement de l’Université de Calgary.

Stephen Kukucha

Partner chez PacBridge Partners

Comité(s) du conseil: Examen des projets

Lieu : Vancouver (Colombie-Britannique)

Date d’entrée au conseil d’administration : 2021

Stephen Kukucha est membre associé de PacBridge Partners. Il possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine des technologies propres, en particulier des énergies renouvelables, fournissant des conseils sur les investissements en la matière et les interactions avec les politiques publiques. À PacBridge Capital Partners, il est spécialisé dans la fourniture de capitaux de démarrage et de développement aux entreprises qui cherchent à adopter des technologies de rupture et à développer leur potentiel de croissance. PacBridge Partners, qui possède des bureaux à Hong Kong et à Vancouver, investit dans des projets partout dans le monde, mais surtout en Asie et en Amérique du Nord.

Avant de rejoindre PacBridge Partners, Stephen a exercé le droit et a travaillé dans le domaine de l’énergie et des technologies propres, dirigeant le service des relations extérieures (Monde) chez Ballard Power Systems (notamment le développement des entreprises sur les marchés émergents en Asie). Après Ballard Power Systems, il a fondé une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables et un cabinet de conseils stratégiques.

En plus de siéger au conseil d’administration de plusieurs entreprises de notre portefeuille, Stephen a été vice-président de Piles à combustible Canada; président du conseil d’administration de l’Alliance canadienne sur les piles à combustible dans les transports; membre du comité directeur et du comité de planification de California Fuel Cell Partnership; membre du conseil consultatif sur l’hydrogène et les piles à combustible du ministère de l’Énergie des États-Unis; membre du conseil d’administration de la National Hydrogen Association (États-Unis) et membre du conseil d’administration du US Fuel Cell Council.

De plus, Stephen est aussi membre bénévole du conseil d’administration de United Way (Lower Mainland) et du Collège communautaire de Vancouver.

Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université de la Colombie-Britannique et d’un baccalauréat en droit de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il a également fréquenté la Ivey Academy.

Ellen McGregor

Présidente-directrice générale, Fielding Environmental

Comité(s) du conseil: Examen des projets (présidente)

Lieu: Mississauga (Ontario)

Membre du conseil depuis: 2015

Ellen McGregor est propriétaire principale et directrice générale de Fielding Environmental. Cette entreprise de technologies propres primée est spécialisée dans la récupération de produits chimiques et de fluide frigorigène avec lesquels elle fabrique des produits chimiques recyclés de qualité. Déterminée à servir le sommet de la hiérarchie dans la gestion des déchets, Mme MacGregor a fait sienne l’expression Cradle to CradleMD, autrement dit du berceau au berceau, bien avant qu’elle ait un sens sur le marché. Championne de l’innovation, elle est convaincue que le Canada peut et doit être le chef de file mondial de la récupération des ressources. Elle est très favorable à des modifications à la législation qui permettront la croissance de l’industrie canadienne des technologies propres. Il lui arrive de s’exprimer à la télévision et à la radio pour expliquer comment on peut transformer une philosophie de gestion axée sur un triple résultat en action visant à générer des rendements pour les actionnaires.

Saluée pour ses réalisations professionnelles et en faveur des entreprises, MmeMacGregor a été nommée Femme d’affaires de l’année par la Chambre de commerce de Mississauga et par Heritage Mississauga. Elle figure dans le livre « Extraordinary Lives: Inspiring Women of Peel » qui rend hommage à des femmes pour leur contribution exceptionnelle à la collectivité au cours des 200 dernières années. Elle est également lauréate de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et elle a remporté plusieurs prix pour son leadership en excellence environnementale, dont le Clean16 Award, qui est décerné à des personnes pour leurs contributions importantes à la durabilité au Canada. Au fil des années, Mme MacGregor a siégé au conseil d’administration de nombreuses associations professionnelles, d’universités, de jeunes entreprises et d’organismes caritatifs afin d’aider à les guider.

MmeMacGregor vit avec son époux et sa fille cadette dans une ferme d’agrément au nord de Waterdown. Elle compose des chansons, musique et paroles, et aime être dehors et voyager.

Jessica McDonald

Mandataire sociale

Comité(s) du conseil: Comité des ressources humaines

Lieu: Vancouver, C.-B.

Membre du conseil depuis: 2021

Jessica McDonald est une mandataire sociale indépendante qui siège actuellement aux conseils d’administration de la société Hydro One (TSX:H) de Toronto et de Coeur Mining (NYSE:CDE). Elle est agréée de l’Institut des administrateurs de société et détient un certificat NACD/CERT en surveillance de la cybersécurité.

Elle a une vaste expérience de la direction d’organisations complexes et de grosse taille. Elle a été présidente et, pendant un an, présidente-directrice générale intérimaire de Postes Canada, la société nationale de service postal et de service de colis de pointe du Canada, qui compte 63 000 employés et a un revenu annuel d’environ 8 milliards de dollars. Le Groupe d’entreprises de Postes Canada est actionnaire majoritaire d’Investissements Purolator Ltée, du Groupe SCI inc. et d’Innovapost Inc.

Auparavant présidente-directrice générale de BC Hydro, Jessica McDonald dirigeait alors la plus grosse société d’État de la Colombie-Britannique, un service public de production d’électricité propre qui génère de l’énergie renouvelable et propre dans une proportion de 98 % et qui transmet et distribue l’électricité dans l’ensemble de la province. Pendant la présidence de Jessica McDonald, BC Hydro, forte de ses revenus annuels de 5,5 milliards de dollars, a eu comme principal défi de se préparer à mettre en œuvre son plus important programme d’expansion et de remise à neuf depuis sa création, lequel s’accompagnait d’un budget moyen pour immobilisations de 2 milliards de dollars par an pendant 20 ans. En même temps, la société devait maintenir ses tarifs d’électricité, parmi les plus bas en Amérique du Nord. Sous la direction de Jessica McDonald, BC Hydro a remporté le titre de Meilleur employeur du Canada et, après une refonte de sa marque de commerce, celui de Marque la plus influente de la Colombie-Britannique.

Auparavant, Jessica McDonald avait été chef de la fonction publique de la Colombie‑Britannique, où elle avait assuré la surveillance de tous les aspects du fonctionnement (36 000 employés et un budget de 37 milliards de dollars). Elle y a mené un programme de renouvellement des ressources humaines qui a valu à l’organisation de gagner 10 points dans le degré d’engagement du personnel et de figurer, pour la toute première fois, aux palmarès des 100 meilleurs employeurs du Canada, des 30 employeurs les plus écologiques du Canada et des 25 employeurs les plus favorables à la famille du Canada.

Jessica McDonald est reconnue au pays pour son leadership dans l’innovation et l’engagement des employés. Elle a notamment reçu le Prix IAPC/Deloitte de leadership dans le secteur public (catégorie or). Elle est membre de l’Institut d’arbitrage et de médiation du Canada, de l’Institut des administrateurs de société (Canada) et de la National Association of Corporate Directors (É.-U.). Elle a figuré aux palmarès des 40 personnes de moins de 40 ans les plus influentes du Canada, des 100 femmes les plus puissantes du Canada, des 50 défenseurs les plus ardents de la diversité et des 50 personnes les plus puissantes de Vancouver.

Erin Mahoney

Commissaires aux Services environnementaux pour la région de York

Comité(s) du conseil: Audit; Examen des projets

Lieu: Vaughan (Ontario)

Membre du conseil depuis: 2019

Erin Mahoney, commissaire des services environnementaux de la Région de York, est responsable des services de traitement des eaux et des eaux usées, et de gestion des déchets. Elle s’occupe aussi de la foresterie et de la gestion des biens de l’organisation ainsi que de la gestion énergétique pour une agglomération qui compte 1,2 million d’habitants et 28 000 entreprises. Elle a reçu le titre d’ingénieure en résidence Douglas Wright de l’université de Waterloo pour 2021.

Erin Mahoney est présidente sortante de l’organisation Regional Public Works Commissioners of Ontario et a plus de 25 ans d’expérience dans les secteurs public et privé où elle a mené à bien des projets dans les domaines du traitement des eaux et des eaux usées, de la gestion des déchets, du droit environnemental et de la mobilisation du public. Elle est membre de l’American Water Works Association, du Réseau canadien de l’eau et de l’American Public Works Association.

Guy Ouimet

Associé directeur, Celtis Capital Inc.

Comité(s) du conseil: Examen des projets; Gouvernance et candidatures

Lieu: Montréal (Québec)

Membre du conseil depuis: 2018

Guy Ouimet est associé directeur de Celtis Capital. Il est un professionnel aguerri du montage de projets industriels, du financement d’entreprises, des fusions, acquisitions et repositionnements, ainsi que de la gestion de placement privé et capital-risque, à titre de banquier d’affaires auprès d’investisseurs institutionnels et privés et d’entreprises technologiques et industrielles. Avant d’être co-fondateur de Celtis Capital en 2003, il a mis sur pied Ouimet développement d’entreprises en 1995. Il a depuis réalisé plusieurs mandats et transactions auprès de clients prestigieux, incluant le financement de projets technologiques et industriels, des transactions complexes de rachat d’entreprises ainsi que le lancement et la gestion d’un fonds d’investissement en énergies renouvelables.

Avant son lancement en pratique professionnelle privée, M. Ouimet occupe des postes de haute direction à la Société générale de financement du Québec, tant dans le domaine du développement corporatif que de la gestion des opérations. Ses réalisations comprennent, entre autres, le montage et la conclusion de transactions relatives à des projets d’envergure au sein de consortiums industriels internationaux ainsi que des transactions de capital-risque à caractère technologique.

M. Ouimet est familiarisé tant avec les secteurs traditionnels de l’économie qu’avec la haute technologie et la dynamique des transactions afférentes. Au cours de sa carrière, il a négocié le montage de projets et de transactions avec des partenaires à travers l’Amérique du Nord, dans plusieurs pays d’Europe et d’Asie, ainsi qu’en Australie. Il est un administrateur expérimenté grâce à sa participation à de nombreux conseils d’administration et après avoir relevé de multiples défis de gouvernance, notamment à titre de président du conseil ou de membre de comités du conseil.

Ses expériences antérieures incluent le conseil en gestion des opérations et la direction d’un bureau à l’étranger pour Price Waterhouse (maintenant PwC), la direction d’opérations manufacturières pour Coca-Cola Ltée et des fonctions d’ingénieur de projet pour Alcan (maintenant Rio Tinto Alcan) et QIT Fer et Titane (maintenant Rio Tinto Fer et Titane).

Diplômé de l’École Polytechnique de Montréal en génie industriel, il complète ensuite un M.B.A. à l’Université McGill. M. Ouimet est diplômé du Programme de perfectionnement des administrateurs dispensé par l’Institut des administrateurs de sociétés (IAS) et la Rotman School of Management de l’Université de Toronto. Il est administrateur accrédité par l’IAS, membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et de l’Association des M.B.A du Québec. Il est un ex-administrateur de Réseau Capital qui regroupe les investisseurs et professionnels québécois de l’industrie du capital-risque et du placement privé. 

Carl Landry

Premier vice-président, ARC Financial Corp.

Comité(s) du conseil: Audit; Examen des projets

Lieu: Calgary (Alberta)

Membre du conseil depuis: 2021

M. Landry est premier vice-président de la société ARC Financial Corp., principal gestionnaire canadien de capitaux privés axé sur l’énergie. Il en codirige l’initiative visant à saisir des possibilités d’investissement qui soutiennent une économie durable et à faible intensité de carbone. Il met l’accent sur des possibilités d’investissement dans des entreprises qui réduisent le profil d’émissions de grands procédés industriels, y compris par le captage et la séquestration du carbone, les énergies renouvelables, l’hydrogène et les biocarburants.

M. Landry a une grande expérience des conseils d’administration, notamment en ce qui concerne l’élaboration de stratégies, la connaissance des marchés financiers, l’audit et le développement des talents. Il préside actuellement le conseil d’administration de la Deltastream Energy Corporation, ainsi que le conseil d’administration de la Calgary Public Library Foundation. Il est membre du comité d’investissement de la Calgary Foundation, qui dispose d’un fonds philanthropique de 1 milliard de dollars destiné à soutenir des organismes caritatifs de Calgary. Il reste actif dans la Calgary CFA Society, dont il a présidé le conseil d’administration.

Avant l’ARC, M. Landry travaillait dans une grande banque d’investissement canadienne. Il est titulaire d’un baccalauréat en commerce (finance) de l’Université de l’Alberta, il est analyste financier agréé et il est administrateur certifié (ICD.D) par l’Institut des administrateurs de sociétés du Canada.

Gary Merasty

vice-président directeur et dirigeant principal du développement à The North West Company

Comité(s) du conseil: Gouvernance et candidatures

Lieu: Winnipeg (Manitoba)

Membre du conseil depuis: 2021

Gary Merasty est un haut dirigeant d’entreprise et siège à plusieurs conseils d’administration. Fort d’une vaste expérience en politique, il s’attache à mieux faire connaître et comprendre les personnes autochtones du Canada au sein des plus grandes entreprises multinationales du pays. Il a négocié plusieurs ententes de collaboration entre des entreprises brassant plusieurs milliards de dollars et des collectivités autochtones.

Très tôt dans sa carrière, Gary a participé activement à la vie politique autochtone, débutant en tant que chef de cabinet et greffier de l’assemblée législative de la Federation of Sovereign Indigenous Nations. Il a ensuite exercé deux mandats en tant que grand chef élu du Prince Albert Grand Council (PAGC), durant lesquels il s’est activement consacré non seulement à développer le portefeuille d’activités du PAGC, mais aussi à étendre les services communautaires. Il a obtenu plusieurs millions de dollars de financement pour mettre en œuvre des services sociaux et des programmes d’éducation.

Poursuivant sa carrière politique, Gary est devenu le premier membre inscrit d’une Première Nation à être élu député en Saskatchewan, en tant que représentant de la circonscription de Desnethé–Missinippi–Rivière Churchill. Durant son mandat, Gary a exercé du lobbying et a réussi à faire adopter à l’unanimité par la Chambre des communes une motion demandant au Parlement de présenter des excuses officielles aux survivants autochtones des pensionnats indiens. Il a aussi été un membre proactif et assidu de divers comités permanents du Parlement.

Fort de son expertise dans les domaines de la politique autochtone et canadienne, du monde des entreprises et des négociations, Gary est devenu vice-président, Responsabilité organisationnelle, Relations gouvernementales et Communication de Cameco Corporation. Grâce à son travail, il a fait de Cameco un chef de file reconnu en ce qui concerne la participation des peuples autochtones dans le monde entier.

Recruté par Des Nedhe Development Group of Companies, Gary est devenu le président-directeur général de cette entreprise appartenant à 100 % à une Première Nation. Il a restructuré et transformé cette entreprise en diversifiant le portefeuille d’activités de celle-ci et en abandonnant le modèle du conseil d’administration politique au profit d’un conseil d’administration professionnel et indépendant.

Gary est aujourd’hui vice-président directeur et dirigeant principal du développement à The North West Company, où il est responsable des pôles construction, développement des magasins, immobilier, relations communautaires, rapports sur la durabilité, et développement de nouveaux projets. Au sein de cette multinationale cotée en bourse et valorisée à 2 G$, il met en œuvre la stratégie visant la participation des communautés autochtones et la stratégie d’approvisionnement auprès des entreprises autochtones, et il élabore une réponse et une promesse de vérité et de réconciliation pour les peuples autochtones. Il a également conçu la toute première stratégie de l’entreprise concernant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Fort de ses plus de 20 ans d’expérience au service de conseils d’administration d’entreprises et d’organisations sans but lucratif, de groupes de réflexion et d’établissements post-secondaires, Gary est un membre proactif de conseils bien établis, un visionnaire et un bâtisseur pour créer et développer de nouveaux conseils, ainsi qu’un réorganisateur et un consolidateur pour améliorer les conseils.

Gary a fait ses études à l’Université de la Saskatchewan, où il a obtenu un baccalauréat en éducation et une maîtrise en administration scolaire, et il a été désigné comme l’un des 100 anciens étudiants les plus influents de l’Université. Saskatchewan Polytechnic lui a décerné un diplôme honorifique en entrepreneuriat et en administration des affaires.

Fréquemment invité en tant que conférencier principal sur des thèmes comme la participation des Autochtones et la durabilité environnementale et sociale des entreprises, Gary s’est exprimé devant des publics du Canada, de Russie, des États-Unis et d’Australie.

Gary Merasty est membre de la Peter Ballantyne Cree Nation et a grandi dans le village de Pelican Narrows, dans le nord de la Saskatchewan.

Jo Mark Zurel

Mandataire social

Comité(s) du conseil: Comité de gouvernance et des nominations

Lieu: St. John’s, Terre-Neuve

Membre du conseil depuis: 2021

Jo Mark Zurel est le président de Stonebridge Capital, une société de placement privée (familiale), et un mandataire social. De 1998 à 2006, il a occupé le poste de vice-président principal et de directeur financier de la CHC Helicopter Corporation, qu’il a aidée à se hisser au rang de la plus grosse société d’exploitation d’hélicoptères au monde. Il siège aux conseils d’administration de plusieurs entreprises dont Fortis Inc. (président du Comité des RH), Major Drilling (président du Comité des RH) et Highland Copper (président du Comité d’audit). Il a récemment terminé son mandat au conseil d’administration d’Investissements RPC (président du Comité de gestion du risque et ancien président du Comité de vérification).

Jo Mark Zurel joue un rôle actif dans sa communauté. Parmi ses récentes contributions à des organismes sans but lucratif, il a assumé les fonctions de président du Conseil économique des provinces de l’Atlantique, du St. John’s Board of Trade, de JA of Newfoundland and Labrador et d’une importante campagne de la Croix-Rouge canadienne en plus de siéger aux conseils d’administration de l’Institut des administrateurs de société (IAS) et de l’Accélérateur électronique pour les entreprises technologiques du Canada atlantique (Propel).

Il a été nommé au palmarès des 40 personnes de moins de 40 ans les plus influentes du Canada, a reçu le titre IAS.S de l’IAS, est un Fellow de l’Institute of Chartered Accountants of Newfoundland and Labrador et a reçu de l’Association of Fundraising Professionals le titre de philanthrope exceptionnel de l’année 2015 de Terre-Neuve.

Kathleen Sendall

Administratrice de sociétés

Lieu: Calgary (Alberta)

Membre depuis: 2015

Kathleen Sendall est administratrice de sociétés. Elle siège aux conseils d’administration de la Compagnie Générale de Géophysique (CGG), basée à Paris, d’Enmax Energy Corporation et d’Alberta Innovates – Energy and Environment Solutions, ainsi qu’au comité consultatif de Hatch. En janvier 2015, elle a été nommée présidente de la Climate Change and Emissions Management Corporation de l’Alberta. Elle participe également à deux conseils consultatifs fédéraux : le Conseil des membres de Technologies du développement durable Canada et le Conseil consultatif du gouvernement du Canada pour la présence des femmes aux conseils d’administration.

Elle a conseillé des gouvernements fédéraux et provinciaux sur les sujets des changements climatiques, de la capture-stockage du carbone, de la législation environnementale et de la politique étrangère concernant l’Arctique. Mme Sendall a présidé le comité d’évaluation du Conseil des académies canadiennes sur l’état de la R-D industrielle au Canada. Auparavant, elle dirigeait les activités de la branche nord-américaine de gaz naturel de Petro-Canada et était chargée de l’exploration et de la production de pétrole et de gaz naturel en Amérique du Nord pour la société.

Elle donne aussi de son temps à plusieurs conseils d’administration d’organismes sans but lucratif, actuellement en tant que vice-présidente de la branche calgarienne de l’Institut des administrateurs de société et en tant que directrice de la Fondation Manning pour l’innovation. Elle a été présidente et directrice de l’Académie canadienne du génie, et ancienne gouverneure et présidente du conseil de l’Association canadienne des producteurs.

Mme Sendall a reçu de nombreux prix, notamment le prix Femme de distinction du YWCA, de même qu’un baccalauréat honorifique d’écologie industrielle appliquée. Elle a été nommée deux fois parmi les 50 personnes les plus influentes de l’Alberta par Alberta Venture

Elle a été nommée quatre fois parmi les 100 femmes les plus influentes à un poste de direction, et intronisée à l’Ordre du mérite des femmes les plus influents du Canada. Le forum international des femmes l’a nommée parmi les 50 femmes clés du secteur de l’énergie et lui a décerné le prix Femmes qui font une différence. Elle est membre de l’Ordre du Canada depuis 2011 et a reçu une médaille du Jubilé de la reine en 2012.

En 2013, elle a reçu un doctorat honorifique de droit de l’Université de Calgary, et en 2014, on lui a confié la chaire Jarislowsky de la Haskayne School of Business pour l’année 2014-2015. Mme Sendall a obtenu son baccalauréat de sciences spécialisé en ingénierie mécanique de l’Université Queens, et a suivi le programme de gestion pour cadres de la Ivey School of Business.

Ed Vandenberg

Associé, Droit des sociétés, Osler

Lieu: Ottawa (Ontario)

Membre depuis: 2021

Vandenberg est spécialiste du droit des sociétés et des valeurs mobilières et, plus particulièrement, de la création des fonds de capital d’investissement privés, ainsi que du financement par capital de risque et des fusions et acquisitions. Il se concentre principalement sur les fonds de placement privés et les entreprises de technologies émergentes. M. Vandenberg conseille un large éventail de clients canadiens et étrangers dans le secteur du capital-investissement. Il conseille des clients dans la structuration de fonds d’investissement privés et il représente des gestionnaires de fonds de même que des investisseurs. Avant de devenir avocat, M. Vandenberg a travaillé pendant 15 ans dans le secteur alimentaire, dont sept ans comme président d’une entreprise de transformation de la viande.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration est responsable de la gestion des opérations de la Fondation du Canada pour l’appui technologique au développement durable (TDDC), notamment en ce qui a trait à l’administration des fonds et à l’approbation des demandes de financement.

Membres

Indépendants du conseil d’administration, les membres ont pour mission de représenter les actionnaires de TDDC, c’est-à-dire la population canadienne en général. Ils examinent tous les ans le rendement de la Fondation, et approuvent ses auditeurs ainsi que les administrateurs indépendants du conseil d’administration.

Nos partenariats

L’objectif de TDDC est de soutenir les entrepreneurs à toutes les étapes de leur parcours : amorçage, démarrage et montée en puissance. Notre approche consiste à faire preuve de plus d’ambition, d’audace et d’efficacité dans notre recherche de talents à l’échelle du Canada en travaillant avec un réseau de partenaires composé, entre autres, d’accélérateurs et d’incubateurs, d’organismes fédéraux et provinciaux, et d’acteurs du secteur privé.

De concert avec nos partenaires, nous faisons en sorte qu’il soit plus simple d’accéder aux possibilités de financement et nous efforçons activement de trouver des entreprises pouvant être admissibles à un financement.

Provincial – Fédéral – Amorçage


Partenariats provinciaux

British Columbia Innovative Clean Energy Fund

www2.gov.bc.ca

L’Innovative Clean Energy (ICE) Fund est un compte spécial, financé au moyen d’un prélèvement sur certaines ventes énergétiques, qui vise à soutenir les priorités de la Colombie-Britannique dans les domaines de l’énergie, de l’économie, de l’environnement et de la réduction des gaz à effet de serre, et à faire progresser le secteur de l’énergie propre dans la province.

Alberta Innovates

www.ai-ees.ca

Alberta Innovates est l’organisme chef de file pour la promotion de l’innovation technologique dans les domaines de l’énergie et de l’environnement en Alberta.

Emissions Reductions Alberta

www.eralberta.ca

Emissions Reduction Alberta (ERA), anciennement la Climate Change and Emissions Management Corporation (CCEMC), collabore étroitement avec le gouvernement, l’industrie et la communauté des innovateurs afin de créer un avenir à carbone réduit en Alberta.

Centres d’excellence de l’Ontario – Programme de collaboration en développement technologique

www.oce-ontario.org

Les Centre d’excellence de l’Ontario (CEO) stimulent le développement de l’économie ontarienne en soutenant la création de nouveaux emplois, de nouveaux produits, de technologies et d’entreprises innovantes.

Transition énergétique Québec (TEQ) – Technoclimat

www.transitionenergetique.gouv.qc.ca

Transition énergétique Québec (TEQ), par l’intermédiaire de son programme Technoclimat, et TDDC ont noué un partenariat afin de soutenir et de renforcer les entreprises développant des technologies et des projets innovants d’énergie propre qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre.


Partenariats fédéraux

Clean Growth Hub

https://ic.gc.ca/eic/site/099.nsf/fra/accueil

Dans son Budget de 2017, le gouvernement du Canada a prévu la création du Carrefour de la croissance propre, une équipe interministérielle présidée conjointement par le ministère des Ressources naturelles et le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, qui a pour mandat d’aider les producteurs et les utilisateurs de technologies propres à s’orienter dans les programmes de technologies propres du gouvernement du Canada. TDDC apporte au Carrefour un soutien en nature, sous forme de ressources humaines.

Exportation et développement Canada

www.edc.ca

Exportation et développement Canada propose aux exportateurs canadiens des services de financement du commerce, d’assurance crédit à l’exportation et de cautionnement, ainsi qu’un accès à ses spécialistes des marchés étrangers.

Banque de développement du Canada

www.bdc.ca

La Banque de développement du Canada est la banque de développement des entreprises du pays et la seule institution financière qui se consacre exclusivement aux entrepreneurs. Elle a pour mission d’aider à créer et à développer des entreprises canadiennes solides à l’aide de financement, de services-conseils et de financement indirect, en accordant une attention particulière aux petites et moyennes entreprises.

Financement d’amorçage

TDDC fournit le financement adéquat au bon moment.

Nos investissements dans les entreprises canadiennes de technologies propres en démarrage ou en expansion créent des emplois, tout en ayant une incidence réelle sur l’environnement au Canada.

En 2019, nous avons créé un fonds de capital d’amorçage visant à aider des entreprises de technologies propres prometteuses, encore au stade précoce, en leur versant une subvention ponctuelle d’un montant de 50 000 à 100 000 $.

De concert avec un groupe d’accélérateurs canadiens triés sur le volet, TDDC s’affaire à repérer parmi les entrepreneurs d’aujourd’hui ceux qui deviendront les chefs de file des technologies propres de demain.

Cela vous intéresse? Veuillez contacter nos accélérateurs partenaires:

 

 

 

 

 

Votre accélérateur ne figure pas sur la liste? Encouragez-le à soumettre sa candidature à TDDC pour devenir partenaire.   

Pour en savoir plus sur les entreprises et les projets financés, nous vous invitons à consulter la page Entreprises et à cliquer sur AMORÇAGE dans l’onglet des catégories. 

Vous voulez en savoir plus? Écrivez-nous à info@sdtc.ca.