Voulez-vous découvrir nos dernières nouveautés dans votre boîte de réception? Inscrivez-vous ici à notre service de mises à jour.

Main navigation

d'histoires

General Fusion Inc.

Category Icon La production d'énergie

Nom de l’entreprise : General Fusion Inc.
Nom du projet : Démonstration d’une technologie d’énergie de fusion – une énergie propre
Produits ou services clés : Fusion à cible magnétisée
Soutien de TDDC : 2009 to 2015
Vision : Produire une énergie de fusion en mettant au point une méthode rapide, pratique et à coût concurrentiel.
Partenaires du consortium : General Fusion Inc., Hatch Ltd
Financement de TDDC : $12,748,560
Financement par levier : $26,222,802
Valeur totale du projet : $38,971,362
Plus d’informations :
generalfusion.com/

Avantage principal

Changement climatique

Avantage conjoint

Air pur

Construction, dans les installations de General Fusion, à Burnaby (C.-B.), des sous-systèmes qui composeront la future centrale électrique de démonstration.
“ Grâce au financement de TDDC, General Fusion a bénéficié d’un soutien considérable qui lui a permis de se doter rapidement d’une équipe de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial, ainsi que d’installations de recherche de pointe sur la fusion. Notre technologie de fusion à cible magnétisée est susceptible de révolutionner l’approvisionnement énergétique mondial, et nous sommes fiers de l’appui manifesté par TDDC à l’égard d’une industrie perturbatrice qui crée des emplois de haute technicité, tout en renforçant la capacité du Canada à respecter ses engagements en matière de production d’énergie propre.”
Nathan Gilliland
PDG, General Fusion
Projet de fusion à cible magnétisée de General Fusion

Aperçu de la technologie

L’approvisionnement énergétique est le défi numéro un à relever en ce XXIe siècle, alors que l’on s’attend à ce que la demande mondiale d’énergie augmente de 34 % au cours des 20 prochaines années, sous le poids de la croissance démographique. L’énergie de fusion offre une solution sûre, propre et à coût concurrentiel pour répondre à cette demande. General Fusion est en train de mettre au point la première centrale électrique à fusion de démonstration pleine échelle du monde qui utilise une technologie commercialement viable. Dans le cadre de ce projet, General Fusion voulait vérifier la viabilité technique et économique de sa technologie de fusion à cible magnétisée, et construire les composants principaux d’une centrale électrique pleine échelle. Cette dernière produira de façon sûre de l’électricité de base sans émissions de gaz à effet de serre et à des prix concurrentiels à ceux des centrales à combustible fossile, ce qui en fera un atout majeur pour lutter contre le changement climatique.

Une occasion à saisir

La fusion est une source d’énergie propre, sûre et abondante qui, pour autant qu’elle soit exploitée et recréée sur Terre, pourrait remplacer les combustibles fossiles et fournir des quantités quasi illimitées d’énergie sans émissions de gaz carbonique (CO2). Il y a réaction de fusion lorsque des atomes (normalement des isotopes de l’hydrogène), chauffés à des températures extrêmement élevées, entrent en collision les uns avec les autres et fusionnent. Seule source d’énergie du Soleil, la fusion est le résultat d’une pression et d’une chaleur extrêmes. Le défi pour les spécialistes de la fusion ici sur Terre est de recréer sur notre planète des conditions semblables à celles que l’on retrouve sur le Soleil. La fusion peut créer sa propre énergie à partir de l’eau de mer, que l’on trouve en quantités pratiquement illimitées; c’est une forme d’énergie sans danger, qui ne s’accompagne pas du risque d’accident de fusion du cœur ou des déchets radioactifs que l’on associe normalement à la fission nucléaire. Une fois commercialisée, la technologie de fusion pourrait répondre à l’essentiel de la demande future d’énergie dans le monde, ce qui représente un marché de milliers de milliards de dollars.

Vue d’ensemble du projet

General Fusion a été fondée en 2002 par Michel Laberge, Ph. D., qui cherchait alors un moyen de produire de l’énergie de fusion afin de répondre à l’urgent besoin de sources d’énergie non carbonées dans le monde. Tirant parti de plus de 50 ans de recherches menées dans des universités et des laboratoires nationaux un peu partout sur la planète, M. Laberge a trouvé une méthode qui, grâce aux dernières percées dans les domaines de l’électronique et de la physique des plasmas, pourrait ouvrir la voie à une future centrale électrique à fusion. Depuis, General Fusion s’emploie à faire de sa technologie, baptisée « fusion à cible magnétisée », une réalité.

Vue d’ensemble du projet

Les recherches sur la technologie de fusion font généralement intervenir deux méthodes. La fusion par confinement magnétique vise à confiner le plasma à des températures de fusion pendant de longues périodes (minutes) et à très faible densité en utilisant de puissants champs magnétiques. La fusion par confinement inertiel repose sur la compression du combustible dans des conditions de fusion pendant une nanoseconde, mais à une densité mille milliards de fois plus élevée. La méthode de General Fusion – la fusion à cible magnétisée – se situe entre les deux; elle tire parti de certains aspects du confinement magnétique et de la compression pour atteindre des conditions de fusion pendant quelques microsecondes, à des niveaux intermédiaires de densité. La technologie de fusion à cible magnétisée utilise une sphère remplie d’un mélange plomb-lithium liquide pompé de façon à produire un vortex. Avec chaque impulsion, du plasma confiné par champs magnétiques est injecté dans le vortex. La sphère est recouverte d’un ensemble de pistons qui, par percussion, créent une onde de compression qui se propage vers le centre de la sphère, comprimant ainsi le plasma dans des conditions propices à la fusion. L’énergie générée est convertie en vapeur et fait tourner une turbine, produisant ainsi de l’électricité. Cette technologie élimine un certain nombre des principaux obstacles qui parsèment la route vers la construction d’une centrale électrique commerciale, tout en utilisant des technologies industrielles existantes comme des pistons, au lieu de gros lasers ou d’aimants inhabituels. Grâce au programme de TDDC, General Fusion a construit plusieurs versions des sous-systèmes primaires d’un prototype de centrale à fusion pleine échelle, faisant ainsi la preuve que bon nombre des obstacles techniques pouvaient être surmontés. L’équipe de General Fusion, composée de 65 ingénieurs et physiciens de calibre mondial, poursuit sa campagne de simulations et d’expériences axée sur l’atteinte d’étapes clés, se rapprochant ainsi de la mise au point d’une centrale électrique de démonstration.

Prochaines étapes

General Fusion est en train de développer et d’optimiser les sous-systèmes qui composeront la centrale électrique de démonstration. Afin d’atténuer le risque technique durant cette phase, chaque sous-système fait l’objet d’un programme d’expérimentation et de prototypage distinct. L’obtention de fonds de la part de TDDC lui ayant permis d’attirer un capital risque de plus de 100 millions de dollars, l’entreprise est en voie d’atteindre ses objectifs de rendement, ce qui lui permettra de concevoir et de construire une centrale électrique de démonstration.